Sylvie Tramasure - Graphothérapeute



Thérapeute

Graphothérapie
Illisibilité, lenteur, manque de soin, organisation anarchique : les troubles graphiques entravent l’évolution de l’enfant ou de l’adolescent. La rééducation graphique permet à tous de découvrir le plaisir d’écrire.
Séances à Lessines.
Coordonnées
rue de Soignies
7810 maffle (Wallonie)


Téléphone : 0485326665
www.grapho-graphotherapie.be

Informations sur la séance
Reçoit le matin de 08h00 à 12h30 et reçoit l'après-midi de 13h00 à 20h30.
Durée approximative : 40 minutes
Tarifs en vigeur : non communiquée
Informations pratiques
Reçoit le week-end reçoit le week-end.
Rendez-vous depuis internet impossible pas de rendez-vous par internet.

Description détaillée


DE LA GRAPHOTHERAPIE ?

La graphothérapie est à l'écriture, ce que la logopédie est à la parole. Elle restitue à l'écriture sa mission première : la communication.

La graphothérapie est un travail individuel et personnalisé qui permet à l'enfant d'acquérir une écriture rapide et lisible, tout en respectant sa personnalité. Le graphothérapeute l'aide à (re-)découvrir le plaisir d'écrire par des techniques diverses et des exercices variés



LA DYSGRAPHIE ?

Dans son manuel de psychiatrie de l'enfant, J. de Ajuriaguerra définit l'enfant dysgraphique comme : " tout enfant dont la qualité de l'écriture est déficiente alors qu'aucun déficit neurologique important ou intellectuel n'explique cette déficience ".

Toutefois, des problèmes de dysgraphie peuvent apparaître brutalement au cours de l'existence ceux-ci sont alors accidentels (maladie, traumatisme …).



Causes de la dysgraphie

1. La relation entre certaines dominances de l'œil, de l'oreille, de la main, du pied et de l'hémisphère cérébral peut également avoir une incidence sur l'apparition de troubles graphiques.

2. Un problème instrumental est dû à une mauvaise utilisation de l'instrument scripteur et à un mauvais agencement épaule - bras - main - doigts. Ceci se manifeste lorsque l'enfant doit acquérir vitesse et efficacité.

3. Le bon apprentissage de l'écriture nécessite un certain nombre de pré-requis, à savoir :

- motricité générale

- activités digitales fines

- coordination occulo-motrice et perceptivo-motrice

- structuration corporelle et spatio-temporelle

- langage

- latéralité.

Une faiblesse dans l'un de ces domaines handicapera de manière systématique le parcours graphique de l'enfant.

4. La précocité d'un enfant peut entraîner un désintéressement pour les travaux écrits, souvent trop lents.

5. La dyslexie entraîne le plus souvent la dysorthographie. Les hésitations créent alors des gestes inadaptés. Certains enfants camouflent leur difficulté par un graphisme malhabile.

6. Les enfants souffrant de dyspraxie ont des difficultés à exécuter des mouvements volontaires et l'apprentissage de l'écriture nécessite pour eux un suivi important et emprunt de multiples encouragements.

7. Les enfants confrontés à des difficultés de concentration ont une écriture plus irrégulière, saccadée. Il semble plus difficile pour ces enfants d'acquérir une écriture efficace. Les automatismes sont plus difficiles à intégrer.

8. Les problèmes d'ordre psychologique tels que manque de confiance en soi, désir de non-communication, désir de non grandir …

9. Un traumatisme peut entraîner une perte d'efficacité au niveau de l'écriture. Il s'agit alors d'une dysgraphie post-traumatique.



La rééducation graphique ou graphothérapie



1) La personnalisation


Les éléments déficients mis en évidence par le graphothérapeute lors du bilan orienteront le travail à entreprendre. Chez les plus jeunes, il s'agit du renforcement de certains prérequis non assimilés. Chez les plus âgés, il s'agit de travailler : la vitesse et/ou le rythme, la posture de l'ensemble épaule - bras - coude - poignet - doigts, la pression, les pré-requis graphiques (cercle, droite, arcade, courbe …).



2) Les techniques utilisées

Elles sont multiples, adaptées à l'âge et aux affinités de l'enfant : relaxation et brain-gym, exercices de motricité, exercices de contrôle de pression, exercices de respiration rythmée, exercices grapho-moteurs, manipulations diverses avec leur perception sensitive, jeux d'adresse, jeux de mémorisation visuelle et auditive, jeux graphiques généraux et spécifiques, exercices de calligraphie avec diverses techniques (tableau, peinture, craie, pastel, crayon, plume …)



3) Le rythme des séances

Les séances sont ordinairement hebdomadaires et durent 40 minutes. Séances à Lessines



INFO

www.grapho-graphotherapie.be


Evénements
Ce professionnel ne propose pas d'événement dans l'agenda en ce moment...




www.portail-sante.ch www.portail-sante.fr www.portail-sante.be